Les anges, mythe ou réalité ?

Les anges, mythe ou réalité ?

Les anges, mythe ou réalité ? La réponse d’un prêtre, le Père Pierre Descouvemont (*).

Lavieaprèslamort.com : Je ne crois pas que les anges existent. Pour moi ce sont de jolies légendes. Dieu utiliserait des petites créatures ailées et asexuées pour délivrer ses messages sur la terre ? Soyons sérieux, c’est ridicule !

Pierre Descouvemont : Ne prenez pas nos ancêtres pour des imbéciles ! Quand Fra Angelico représente la danse céleste des saints avec leur ange gardien, il sait très bien que les anges n’ont ni corps ni ailes, mais il utilise le symbole très ancien des ailes pour signifier la rapidité avec laquelle un ange peut se rendre d’un endroit à un autre. Quant à l’existence des anges, elle est attestée à travers toute la Bible. Ils forment la cour de Dieu : ils sont heureux de Le chanter tout en s’émerveillant de sa Beauté, de sa Bonté, de sa Joie. Et Dieu en envoie certains sur terre pour annoncer une bonne nouvelle ici ou là. D’où leur nom de « messagers » (angeli).

Lavieaprèslamort.com : La Bible a personnifié le pôle céleste de l’homme en l’appelant « ange » et donne le nom de « démon » à nos démons intérieurs, toutes ces pulsions qui nous poussent à détruire autrui et à nous détruire nous-mêmes.

Pierre Descouvemont : Les chrétiens pensent, en s’appuyant sur la Bible mais aussi sur l’expérience des saints, que les anges et les démons sont vraiment des êtres personnels, dotés d’intelligence et de volonté, capables de nous aimer ou de nous haïr, de nous faire du bien ou du mal. Ils le proclament dans leur Credo : « Je crois en Dieu… créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible. » Le ciel, l’univers invisible, ce sont les anges.

Lavieaprèslamort.com : Cette histoire de bons anges et d’anges déchus devenus des démons : c’est du folklore pour les enfants du catéchisme !

Pierre Descouvemont : Ce n’est pas du folklore, c’est un mystère. Un très beau mystère ! Dieu s’est plu à créer des milliers de créatures angéliques, dotées d’une intelligence supérieure à la nôtre, mais dont la liberté est forcément fragile, comme tout ce qui est créé : Dieu ne pouvait pas leur donner une liberté aussi parfaite que la sienne. Sinon, Il l’aurait fait ! Il est vrai que Dieu a engendré un Fils aussi parfait que Lui, mais Il ne pouvait pas créer des milliards de  créatures impeccables (sans péché) comme son Fils bien-aimé. Toute créature, qu’elle soit angélique ou humaine, doit, pour réussir son existence, commencer – ou finir – par accepter de n’être pas Dieu ! Dieu veut que nous devenions parfaits comme Lui. Encore faut-il accepter de recevoir ce don comme un cadeau et non comme un dû ! C’est ce que ne veulent pas faire les hommes ou les anges qui se damnent. Par orgueil, ils préfèrent être éternellement malheureux plutôt que de dire à Dieu un éternel « merci » ! Mais il est si difficile de faire cet acte d’humilité – ou plutôt c’est chose tellement impossible ! – que le Fils bien-aimé lui-même a pris une âme et un corps humains dans le sein de la Vierge Marie pour qu’il y ait enfin une créature à faire ce choix, à dire « oui » et « merci ! » à Dieu. C’est en participant à ce « oui » de Jésus à son Père que les anges ont pu à leur tour s’incliner devant leur Créateur pour recevoir comme un cadeau le don de leur divinisation et devenir ainsi de « bons anges ». D’autres anges, au contraire, en refusant de se reconnaître comme des créatures et en refusant le don d’amour de Dieu dans sa création, se sont coupés de Lui, et sont devenus des démons.

Lavieaprèslamort.com : L’histoire de l’ange gardien, ce sont les païens qui pensaient cela. Socrate estimait par exemple que son « daïmon» lui avait un jour suggéré de ne pas quitter l’agora et que cela lui avait permis de faire une rencontre intéressante !

Pierre Descouvemont : Il est vrai que les poètes et les musiciens ont souvent l’impression de bénéficier à certains moments de la présence mystérieuse d’une « muse » qui leur suggère la rime ou la mélodie qu’ils écrivent. Lorsqu’ils se sentent soudainement inspirés, ils ont l’impression que quelqu’un est en train de leur souffler le vers ou la phrase musicale dont ils n’avaient nulle idée quelques secondes plus tôt. Les chrétiens ne sont pas hostiles à l’idée que leur ange gardien soit à l’origine de cette inspiration subite. Mais c’est sur une parole de l’Évangile que s’appuient les chrétiens pour croire à la présence d’un ange gardien auprès de chacun. Jésus dit en effet à ses disciples que les petits enfants ont un ange pour les protéger : « Gardez-vous de mépriser aucun de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges des cieux voient constamment la face de mon Père qui est aux cieux » (Mt 18, 10). Si chaque enfant a son protecteur céleste, pourquoi tous les adultes ne jouiraient-ils pas du même privilège ? Telle fut la conclusion à laquelle parvinrent rapidement les chrétiens.

Lavieaprèslamort.com : Vous ne croyez quand même pas à toutes ces histoires où l’on raconte qu’un ange apparaît soudain à un prisonnier pour le faire sortir de sa prison ?

Pierre Descouvemont : Au contraire ! Dans la Bible, le livre des Actes des apôtres nous raconte la façon dont les anges sont venus à Jérusalem délivrer Pierre et Jean de leur prison (5, 19-20), puis de nouveau l’apôtre Pierre (12, 7-11) et enfin Paul et Silas de la prison où ils étaient enfermés à Philippes (16, 25-40). Nous sommes étonnés, mais des choses semblables se produisent encore de nos jours. Le 17 février 1943 à Paris, soeur Yvonne-Aimée était arrêtée par les Allemands et amenée rue du Cherche-Midi, dans la prison où la Gestapo enfermait et torturait les résistants. Et voici qu’à la fin de l’après-midi, elle est tout étonnée de se retrouver subitement dans son appartement à l’autre bout de la capitale. « C’est mon bon ange qui m’a délivrée et ramenée ici, expliquera-t-elle plus tard. Il m’a saisie dans la cour de la prison, juste au moment où l’on nous mettait en groupe pour partir en Allemagne.» J’ai personnellement rencontré il y a quelques années à Malestroit une religieuse de sa communauté qui se souvenait trèsbien de l’air ahuri qu’avait soeur Yvonne quand elle s’est retrouvée subitement dans son appartement. Au récit de telles histoires, il est normal que notre premier réflexe soit le doute. Mais l’on est obligé de constater l’incroyable fantaisie avec laquelle les anges gardiens s’occupent parfois de leur protégé. Comme sainte Gemma Galgani (1878-1903) n’avait pas assez d’argent pour écrire régulièrement à son père spirituel, elle mettait son courrier sur son oreiller et l’ange gardien se chargeait de son affranchissement et de son expédition !

Lavieaprèslamort.com : C’est vraiment loufoque, ces créatures soi disant venues du Ciel qui prennent l’apparence d’un humain !

Pierre Descouvemont : La beauté du corps d’emprunt avec lequel ils apparaissent est un écho de la beauté immatérielle de tout leur être angélique. « Oh ! le beau ange ! » s’est écriée la petite Jeannette quand, le 8 décembre 1947, à L’Île-Bouchard, avec trois autres enfants, elle a vu l’ange Gabriel agenouillé devant la Sainte Vierge qui leur apparaissait.

Lavieaprèslamort.com : Dans la Bible, il est écrit qu’un ange gardien est censé nous porter « pour que notre pied ne heurte les pierres » (Ps 91, 12) : quand on voit tous les accidents chaque jour…

Pierre Descouvemont : Nos anges gardiens ne sont jamais en grève, mais ils n’ont pas reçu mission de supprimer toutes les croix de nos vies. Leur rôle est bien plutôt de nous aider à accepter notre condition de créature comme ils l’ont fait eux mêmes en devenant de « bons anges ». Ils sont heureux lorsque nous acceptons de ne pas comprendre la conduite du Seigneur à notre égard, en attendant sans murmurer le jour où, avec eux, nous la comprendrons parfaitement dans le ciel.

(*) Professeur de philosophie à Douai pendant plus de vingt-cinq ans, puis aumônier de jeunes, ce prêtre a aussi été conseiller des équipes Notre-Dame pour les couples. Actuellement, il prêche des retraites en différents lieux. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, notamment Le Guide des difficultés de la foi catholique.

Source : d’après L’1visible

 

 

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.