Connaissez-vous le service catholique des funérailles ?

Connaissez-vous le service catholique des funérailles ?

Des pompes funèbres pas comme les autres

Dans le domaine des funérailles, de nombreuses familles ont gardé une tradition chrétienne mais ne sont pas en relation habituelle avec l’Eg|ise. Dans ce contexte, conformément à sa mission d’accompagnement et d’écoute des personnes en deuil, l’EgIise souhaite mieux répondre à leurs attentes.

Aujourd’hui, dans les paroisses, les prêtres et des équipes de laïcs bénévoles assurent l’accompagnement des familles frappées par le deuil. En complément de ce dispositif, le diocèse de Paris a créé le service catholique des funérailles pour contribuer, par des propositions nouvelles, à donner des repères et un soutien pour vivre le temps des funérailles dans ses dimensions spirituelles et matérielles.

Chaque personne engagée dans notre Service l’est pour servir les familles en deuil au nom de leur foi. Chacun de nous a rejoint le SCF avec une motivation bien particulière : que toute attention portée aux proches du défunt, qui sont dans la peine, le soit au nom de Jésus-Christ. Ce dernier a en effet manifesté une compassion aux personnes dans le deuil comme personne ne l’a jamais fait sur terre. C’est à son école que nous apprenons notre travail.

Concrètement, le service catholique des funérailles propose :

  • Une permanence d’accueil téléphonique. De jour comme de nuit, des chrétiens sont à l’écoute pour apporter une aide humaine et spirituelle, et répondre à toutes les questions
  • Toutes les prestations funéraires en cas de décès, y compris des contrats d’assurance obsèques pour les vivants désireux de préparer leurs propres funérailles
  • Un livret « Mes obsèques à l’Église catholique n leur permettant d’exprimer et de préciser leurs souhaits et de laisser un témoignage spirituel à leurs proches.
  • Groupes de paroles gratuits sur le deuil (voir en ligne) : passé le temps des obsèques et de leurs rites consolateurs, beaucoup de personnes souffrent de ne pouvoir parler de ce qu’elles vivent. Dans leur quotidien, elles ne parviennent pas toujours à donner sa place à leur peine et à la difficulté de vivre qui en découle.
  • Un temps de mémoire : l’année suivant une inhumation, le Service catholique des funérailles organise une messe en mémoire des défunts.

Précisons que ce service a un statut associatif, qui garantit une gestion désintéressée.

Villes : Paris, Boulogne-Billancourt, Versailles, Lyon, Bordeaux, Toulon, Marseille, Nice et dans les Alpes de Haute-Provence.

Site Internet : www.s-c-f.org

Quelques prières : pour un enterrement

Pour aller plus loin : l’interview du directeur du Service catholique des funérailles

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 20 = 28