Et si le ciel existait ?

Et si le ciel existait ?

[Introduction à la première partie d’une enquête sur les EMI, par Benoît Moreau…]

Et si le ciel existait ? Une expérience de mort imminente (EMI, NDE en anglais) peut répondre -en partie- à cette question.

Voici justement un film sur le sujet. Réalisé par Randall Wallace (scénariste de Braveheart), il est inspiré de l’histoire vraie de Colton Burppo, un garçonnet de trois ans et demi qui vit une expérimente une mort imminente de trois minutes, pendant qu’il est opéré pour une appendicite. Quatre mois plus tard, ce fils de pasteur du Nebraska dit avoir vu le paradis pendant cette expérience. Il se serait assis sur les genoux de Jésus, aurait rencontré des anges ainsi que son arrière-grand-père !

Le père de Colton, d’abord sceptique, prête foi aux paroles de son fils, ce qui lui vaut la méfiance, sinon la dérision de son entourage. Une ultime révélation de l’enfant au sujet d’une sœur, morte à la naissance, dont il ignorait la brève existence, vient confirmer sa vision…

En voici la bande-annonce :

Un certain Dr Moody, très connu, a fait de nombreuses recherches les EMI. En recoupant ses recherches et en les croisant avec des témoignages reconnus de saints et mystiques, il est légitime d’affirmer que la vie existe au-delà de la mort, que le paradis, le purgatoire et l’enfer existent, que l’accès au paradis comme au purgatoire est conditionnée par notre regard sur notre vie terrestre mais uniquement tel que Dieu d’Amour et de Miséricorde la voit.

Comme si nous passions notre vie à porter des lunettes de soleil, qui s’assombriraient au fur et à mesure de nos péchés, et que le jour de notre mort nous les retirerions, nous découvririons alors une toute autre façon de voir les choses, un tout autre jugement sur nous-même. Il est du devoir de chacun, de nettoyer ses lunettes (la confession avec un prêtre), voire de chercher à les retirer dès notre vie terrestre (les indulgences dites ‘plénières’, pour la vie éternelle), autrement dit de cheminer vers la sainteté en commençant par des actes d’Amour et de Charité.

Comme le dit Saint Paul, dans la Bible :

N’ayez de dettes envers personne, sinon celle de l’amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la loi.

En effet, les préceptes : « Tu ne commettras pas d’adultère, tu ne tueras pas, tu ne voleras pas, tu ne convoiteras pas  », et tous les autres se résument en cette formule : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. La charité ne fait point de tort au prochain. La charité est donc la Loi dans sa plénitude. » (Lettre de Saint Paul aux Romains, Rm 13, 8-10). Et si vous avez perdu un proche, ne désespérez pas, soyez dans l’espérance, priez pour cette personne afin de hâter sa libération du purgatoire ! (Nous en reparlerons).

A suivre…

Lire la suite de cette enquête : Peut-on prouver l’existence d’une vie après la mort ?

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.