Parler avec les morts ?

Parler avec les morts ?

Parler avec les morts ? La réponse de Gilles Rebêche, diacre permanent du diocèse de Fréjus-Toulon et membre du Conseil national de la solidarité de l’Église de France

« Quand on célèbre des obsèques, on dit souvent que c’est le dernier ‘adieu’. En fait, c’est pas le dernier adieu – c’est le premier adieu ! C’est le premier adieu parce qu’à partir de ce moment là, on dit à celui qui s’en va : nous te confions à la miséricorde du Seigneur »

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

77 − 71 =