Peur de la mort ?

Peur de la mort ?

Peur de la mort ? La réponse du frère dominicain Pavel Syssoev, enseignant en philosophie et théologie à Bordeaux :

« Les êtres autour de nous meurent et disparaissent. C’est dans l’ordre de choses et intellectuellement nous le comprenons. En même temps, chaque fois que nous sommes confrontés à la disparition de l’un de nos proches, d’un être cher et à la pensée de notre propre mort, nous voyons cette mort comme une grande justice comme si condamnés à mourir nous n’étions pas fait pour la mort… »

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.