Exclusif : interview du Dr. Patrick Theillier

Exclusif : interview du Dr. Patrick Theillier

Le Dr. Patrick Theillier est ancien responsable du bureau médical des sanctuaires de Lourdes. Il a publié un livre à succès(*) sur les expériences de mort imminente. Interview exclusive.

Lavieaprèslamort.com : Pourquoi avoir écrit ce livre ? Comment expliquez-vous son succès ?

Dr. Patrick Theillier : Simplement parce que pendant les douze ans où j’ai été médecin permanent du Sanctuaire de Lourdes, chargé d’écouter les témoignages des personnes venant déclarer s’estimer guéries en vue de les authentifier, il m’est souvent arrivé de recevoir des pèlerins qui se sont sentis libres de me parler d’expériences qu’ils avaient vécues auparavant et qui correspondait aux livres publiés dans les années 70 par deux personnalités américaines E. Kubler-Ross et R. Moody : ils ont été les premiers à faire un exposé de ce qu’en anglais ils avaient appelé NDE ou Near Daeth Experience, devenu aujourd’hui en français les expériences de mort imminente ou EMI, acronyme devenu d’usage courant, quoique EFM (Expériences à la Frontière de la Mort) eut été préférable.

Lavieaprèslamort.com : Comment expliquez-vous son succès ?

Le succès de ce livre vient sûrement d’abord du fait que cette question de « l’après-mort » touche tout le monde et que je pense présenter les choses de façon objective, m’étant efforcé de reprendre tout ce qui a été écrit sur le sujet et d’examiner les nombreux témoignages que j’ai pu recueillir pour faire en sorte d’authentifier ces faits à la fois étranges et fascinants aussi bien en tant que médecin, donc scientifique, que croyant, étant chrétien, catholique, par les deux voies de la foi et de la raison ensemble (lire aussi nos articles : est-il bien raisonnable de croire en Dieu ?science et fois sont-elles compatibles ?).

Lavieaprèslamort.com : Qu’est-ce qu’une expérience de mort imminente (NDE) ? Et comment se manifeste-t-elle ?

Ce sont des personnes considérées comme morte (en état de mort clinique : arrêt du pouls et de la respiration) qui, revenues in extremis à la vie, peuvent témoignent, si elles se sentent en confiance, avoir vécu une expérience inoubliable qui les a comme happées vers un ailleurs, un au-delà qui ne fait pas partie des catégories bien matérielles dans lesquelles on est enfermés aujourd’hui, un autre monde, généralement magnifique, hors de notre temps et de notre espace, qu’il leur a fallu quitter, avec regret le plus souvent, pour revenir sur terre… A partir de là, elles ne voient plus leur existence de la même façon, cet aller et retour est inscrit en elles, sûres qu’il y a une vie après la mort. Elles retrouvent un fort regain de vie, réactivant leur spiritualité, envisageant la vie comme sacrée, considérant la mort comme en faisant partie, comme un simple passage : elles n’en ont plus peur !

Lavieaprèslamort.com : Quelles sont les similitudes entre les différentes NDE que vous connaissez ?

Chaque EMI est unique mais elles passent par à peu près toujours les mêmes stades sans les vivre forcément tous. Ces stades sont : la décorporation, l’aspiration dans long tunnel, la découverte d’un paysage magnifique, la rencontre « d’un Etre de lumière » plein d’amour, la perception de son existence passée, la rencontre de personnes décédées…

Lavieaprèslamort.com : Les EMI prouvent-elles l’existence d’une vie après la mort ?

Je n’irai pas jusqu’à parler de « preuve » dans la mesure où aucune expérimentation n’est sérieusement possible, mais elles sont un signe très fort de cette existence d’une vie après la mort qui s’impose à nous aujourd’hui où nous avons tant besoin de « signes du Ciel qui nous ouvrent à la vie invisible » (sous-titre de mon livre).

Lavieaprèslamort.com : En tant qu’ancien responsable du Bureau des Constatations Médicales de Lourdes et médecin, comment expliquer certaines guérisons ou EMI ? Sont-elles pour vous miraculeuses ?

Tout miracle est signe, mais tout signe n’est pas miracle ! Les EMI ne peuvent s’expliquer que par l’existence de l’âme : elles sont donc un phénomène physiologique débordant sur le spirituel parce que l’âme est spirituelle, immatérielle et immortelle. Les EMI confirment l’existence de l’âme en chaque humain, mais ne sont pas des miracles car Dieu n’intervient pas spécialement. Ce qui n’est pas le cas des miracles qui sont, par définition, dus à l’action de Dieu.

Lavieaprèslamort.com : A partir de quels critères pouvez-vous reconnaître un miracle ?

La reconnaissance des miracles (des miracles de guérison qui touchent la physiologie) est très complexe et impossible à détailler ici. Retenir surtout qu’une lecture à la fois médicale et spirituelle est indispensable, comme j’ai essayé de le montrer dans mes livres.

Lavieaprèslamort.com : Pourquoi Dieu ferait-il des miracles pour certains et pas pour d’autres ?

Impossible de répondre à cette question. Dieu sait mieux que nous ce qu’Il doit faire, non ? Il faudra être de l’autre côté pour Lui demander !

Lavieaprèslamort.com : En effet… mais un miracle, est-ce psychologique ?

Non, un miracle n’a rien de psychologique. Beaucoup de miraculés, la plupart à dire vrai, ne s’attendaient pas à guérir. La psychologie induit pas mal de maladies (dites « psychosomatiques et bien étudiées au 20ème siècle) mais, à l’inverse, elle ne peut pas guérir si facilement des maladies physiques, ça se saurait…

Lavieaprèslamort.com : N’y a-t-il pas des miracles dans toutes les religions ?

Il est possible qu’il y ait des miracles dans d’autres religions, en ne confondant pas miracle (du à Dieu) et prodige. Il est sûr que Dieu peut agir dans tous les cœurs droits. Mais je peux vous dire que les personnes qui découvrent l’Amour de Dieu pour elles, que ce soit dans un miracle ou une EMI, demandent à devenir chrétienne : c’est ce que j’ai relevé couramment.

Lavieaprèslamort.com : Est-ce une question de probabilité (« certains guérissent toujours, à Lourdes ou ailleurs ») au regard des milliers de pèlerins qui viennent à Lourdes ?

Sûrement pas.

Lavieaprèslamort.com : Comment peut-on être à la fois médecin, donc scientifique, et en même temps responsable d’un « bureau des miracles » ?

Ce n’est pas le « Bureau des miracles » mais le « Bureau des Constatations Médicales » : les médecins, en tant que scientifiques (encore que la médecine n’est pas une science « exacte »), ne peuvent arriver qu’à la conclusion « guérison inexpliquée ». C’est l’Eglise seule qui décide s’il faut reconnaître un miracle dans cette guérison.

Lavieaprèslamort.com : Comment expliquez-vous que 46% des français estiment qu’il y a quelque chose après la mort, d’après un sondage ?

Heureusement que nos contemporains gardent un peu de bon sens ! S’il n’y a rien après la mort, pourquoi vivre une existence qui n’est pas toujours rose et qui n’a pas de sens ?

Lavieaprèslamort.com : Y-a-t-il une vie invisible, selon vous ? Et une vie après la mort ?

Oh que oui, je crois qu’il y a une vie invisible et une vie après la mort : toutes les études que j’ai faites et tous les témoignages que j’ai reçus m’en persuadent complètement : c’est parce que j’aimerais que tout le monde en soit persuadé que j’ai écrit ce dernier livre, et que je suis en train d’en écrire un autre encore à partir de tant d’autres témoignages reçus depuis !

(*) Expériences de mort imminente sur Amazon.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.