Skip to main content

« Il ne l’emportera pas au paradis », parfois entendue aussi comme « Il ne l’emportera pas en paradis » : d’où vient cette expression ?

Lorsque quelqu’un a agi de façon malhonnête ou déplacée, on dit assez facilement : « Oh, de toute façon, il ne l’emportera pas en paradis ! ». C’est une vérité élémentaire : le jour de notre mort, nous quitterons cette terre, seul et sans nos proches, ni aucun des biens que nous avons pu accumuler durant notre existence. Le souvenir de notre personnalité, de notre tempérament, ce que nous avons bâti, les services que nous avons rendus aux autres, mais aussi les conséquences de nos actions, tout cela aussi va nous suivre après la mort.

Quant à l’expression « Il ne l’emportera pas au paradis », elle provient notamment de cette parabole de l’Evangile (- tu sais, ces petites histoires que racontait Jésus) :

« ll y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de lin fin, qui faisait chaque jour des festins somptueux. Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare, qui était couvert d’ulcères. ll aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche; mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères. Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi, et
on l’enterra. Au séjour des morts, il était en proie à la torture ; levant les yeux, il vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui. Alors il cria: « Père Abraham, prends pitié de moi et envoie Lazare
tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise.

– Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi : tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance.
Et en plus de tout cela, un grand abîme a été établi entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient passer vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne traverse
pas vers nous. » Le riche répliqua: « Eh bien! Père, je te prie d’envoyer Lazare dans la maison de mon père. En effet, j’ai cinq frères : qu’il leur porte son témoignage, de peur qu’eux aussi ne viennent dans ce lieu de torture ! »

Abraham lui dit : « Ils ont Moise et les Prophètes: qu’ils les écoutent ! Non, père Abraham, dit-il, mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront. » Abraham répondit: « S’ils n’écoutent pas Moise ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus. » » (1)

Alors cette petite histoire… pose questions !

Qu’en penses-tu ? Et toi, comment te représentes-tu le paradis ? D’après cette parabole, que faut-il faire pour y aller ? Et que ne faut-il surtout pas faire ? Intéressant, non ? On voit bien ici que ceux qui n’ont pas fait le bien ici-bas auront à y répondre en arrivant au ciel, d’où l’expression « il ne l’emportera pas au paradis ». Heureusement, nous avons que Dieu peut nous pardonner !

Pour aller plus loin :

(1) Evangile selon saint Luc, chapitre 16, versets 19-31.

Tu penses quoi de la vie après la mort ? Et si on en parlait ensemble ? (Chat' anonyme et gratuit)

Poster une réponse

Close Menu

.

Un site Lights in the Dark

Association catholique qui a pour objectif d’apporter la Bonne Nouvelle sur Internet.

logo lights in the dark

www.lightsinthedark.info