Pardonner aux défunts, est-ce possible?

Pardonner aux défunts, est-ce possible?

Est-il possible de pardonner aux défunts ? Avant de répondre à cette question, il convient de se poser une première question :

Qu’est-ce que le pardon ?

Le pardon suppose toujours qu’il y a eu une faute commise par un agresseur à l’égard d’une victime. Quelle que soit la gravité de la faute, elle existe réellement dès lors qu’il y a eu acte et qu’il est mal intentionné. Que l’agresseur en ait conscience ou non, qu’il l’ait fait délibérément ou non, le fait est là. 

Deux solutions s’offrent alors à la victime : soit appliquer la loi du Talion, « œil pour œil, dent pour dent » et alors on rentre dans un cercle vicieux, ou alors pardonner et on rentre dans un cercle vertueux. Pardonner ne veut pas dire tout effacer et on recommence comme si rien ne s’était passé. Cela veut dire : « Oui tu m’as fait du mal. Oui j’ai souffert et je souffre encore. Mais je ne veux pas m’arrêter là, car je sais que tu vaux mieux que ça. Je sais que tu peux changer et je veux te donner une chance.»

Le pardon est-il toujours possible ?

La difficulté reste toujours la même, que l’agresseur soit vivant ou défunt. De la part de la victime cela peut demander un courage surhumain. Quand on voit que des victimes d’Auschwitz ont réussi à pardonner à leur bourreau, cela nous laisse sans voix…Mais, peut-être vaut-il mieux pardonner à un vivant, même s’il n’est pas forcément prêt à entendre ce pardon, que d’attendre qu’il soit mort et de conserver ce remords éternellement, voire de laisser la haine nous empoisonner à petit feu. Quand je parle de pardon, parfois cela ne peut se faire que dans son cœur, pour la raison que j’ai évoquée précédemment.

Est-il possible de pardonner aux défunts ?

Nous en revenons donc à notre question de départ : est-il possible de pardonner à un défunt ? Et la réponse est clairement oui ! Il n’est jamais trop tard ! Même s’il ne peut plus l’entendre puisqu’il est mort, tout agresseur peut être pardonné, même s’il ne l’a pas mérité. Car le pardon est de l’ordre de l’amour et l’amour est gratuit. De plus, il ne faut pas garder toute sa vie une rancœur inutile. Le pardon est source de libération. Et quand nous ne pouvons pas pardonner, ce qui est tout à fait compréhensible, il reste toujours un recours : demander à Dieu de pardonner en nous en contemplant celui qui, sur la croix, a pardonné jusqu’au bout…

Pour aller plus loin :

Et si on en parlait ensemble ? (Chat' anonyme et gratuit)

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.