Skip to main content

Lazare est un personnage de la Bible qui a été ressuscité par Jésus, cela fait-il de lui un mort-vivant ?

Les morts-vivants sont devenus désormais un phénomène diffusé partout et dans tous les milieux de notre société : livres, musiques, vidéos, films, séries télévisées, publicités, produits commerciaux… L’origine de cette « mode » vient de la tradition haïtienne vaudou où l’on croit qu’en invoquant avec la magie, un esprit de l’au-delà, il va s’incarner dans un cadavre. Pendant le XX siècle on a vu apparaître une croissante fascination pour les morts-vivants. Mais ce sont surtout les derniers 40 ans, à travers le cinéma qu’ils vont devenir un vrai phénomène culturel. 

Qu’est-ce qu’un mort-vivant ?

Un mort-vivant serait un cadavre qui revient à la vie, normalement avec une perte de conscience de ce qu’il était auparavant. Une autre caractéristique serait l’agressivité qu’il manifeste envers les vivants. En effet on peut y voir en ce phénomène de mort-vivant, une peur qui habite le cœur de l’homme : un corps décomposé qui sort de la terre et vient me chercher pour me tuer. Il est évident que nous parlons de quelque chose qui n’est pas réel mais qui vit dans l’imaginaire collectif. Dans mon village, dans le sud de l’Italie, aux petits on racontait qu’après la mort les défunts qui étaient en colère contre eux venaient les chercher la nuit pour les tirer par les pieds… il était donc important de toujours se réconcilier avec tous !  

Nos corps glorieux

Corps vivant et corps ressuscité, une différence ?

Jouer sur les peurs de l’homme et particulièrement sur celles des enfants a fait la richesse de tant de réalisateurs et écrivains. Bien évidemment les morts-vivants ne sont pas des morts ressuscités dans le sens chrétien du terme. Les croyants en Jésus ont foi dans la vie après la mort en corps et âme dans une vie pleine et heureuse, remplie d’amour et de joie. Une vie bienheureuse, pas en ce monde, mais dans le règne de Dieu ; pas dans un corps décomposé, mais dans un corps glorieux, parfait, sain, comme celui de Jésus lui-même le jour de Pâques, après sa crucifixion. Ce qui pour certains pourrait créer un questionnement c’est la résurrection de Lazare et de tous ceux que Jésus Christ a ressuscité pendant son ministère en Israël. 

L’histoire de Lazare

 L’évangile raconte que Lazare, frère de Marthe et Marie, de Béthanie, était un ami très cher de Jésus. Plusieurs fois Jésus a visité cette famille et il a demeuré chez eux. Lazare tombe malade et il meurt. Jésus ira le visiter à la tombe quatre jours après sa mort et en priant son Père du ciel, va le faire sortir vivant. Mais Lazare sort de la tombe rétabli dans la condition précédent la mort, donc toujours dans sa condition mortelle (Lazare va mourir à nouveau quelques années plus tard) ; comme une guérison temporelle qui nous remet en bonne santé mais qui n’empêchera pas notre vieillissement et enfin notre mort.

Pourquoi donc Jésus a ressuscité Lazare ?

Jésus lui-même va expliquer la signification de ce geste spectaculaire : « Je suis la Résurrection et la Vie, celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais » (Jn 11,25-26). Jésus affirme donc son pouvoir sur la mort et en ressuscitant Lazare montre que Dieu a créé l’homme pour la vie éternelle. La mort n’est pas la fin de l’homme mais un passage à sa condition définitive et ultime. 

Et vous, avez-vous envie d’une vie après la mort ? Dites-le nous ou posez-nous des questions à ce sujet !

Pour lire plus :

Tu penses quoi de la vie après la mort ? Et si on en parlait ensemble ? (Chat' anonyme et gratuit)

Poster une réponse

Close Menu

.

Un site Lights in the Dark

Association catholique qui a pour objectif d’apporter la Bonne Nouvelle sur Internet.

logo lights in the dark

www.lightsinthedark.info