Skip to main content

Zombies, vampires ou clowns tueurs … Fêter Halloween ça n’est pas qu’un jeu d’enfant ! Pour les adultes, c’est souvent l’occasion de rivaliser de créativité pour incarner le temps d’une nuit le personnage le plus effrayant possible. Mais si personne n’est dupe, à quoi ça sert de jouer à se faire peur ? Le monde dans lequel on vit n’est-il pas déjà suffisamment anxiogène ? Pourquoi un tel engouement pour le sanglant, le morbide et le macabre?

Exorciser nos peurs 

Rappelez-vous, quand vous étiez enfants, vous adoriez probablement vous cacher, attendre fébrilement et sursauter, ou bien jouer à chat en faisant tout pour ne pas être attrapé. Dès tout petit, l’homme vit des peurs fortes, comme celles d’être abandonné ou de se faire dévorer,  et il aime jouer avec et jouer à se faire peur. En les parodiant, il apprend à dépasser ses craintes et à rester maître de la situation. Une petite poussée d’adrénaline, c’est plutôt amusant finalement ! Et ça rassure : ça aide à dédramatiser ses peurs et à développer une certaine confiance dans sa capacité à les surmonter.

Se faire peur, pourquoi ils adorent?

 Dépasser la peur de la mort 

Selon Irvin Yalom, l’une des grandes figures de la psychothérapie existentielle, la peur de la mort est l’une des quatre peurs fondamentales de l’être humain, avec la liberté, l’isolement et le manque de sens. Le passage incontrôlable du temps est source de détresse, surtout s’il est accompagné d’un manque de sens et de l’angoisse du néant après la mort. L’une des façons de surmonter ce sentiment est de s’y confronter : avec Halloween, on joue collectivement une parodie de la mort et de l’angoisse mais « pour de faux », ce qui permet de rester dans le registre du jeu et d’essayer de dompter notre peur profonde.

La mort, naissance à la vie éternelle 

« Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. » (Jn 3 :16) Les chrétiens ont la chance de considérer la mort non comme la fin de tout mais comme le passage de la vie terrestre au début d’une autre vie, la vie éternelle. Celle-ci commence aussitôt après la mort et n’aura pas de fin. Elle est pour les chrétiens le but ultime de leur vie terrestre, le retour à l’Amour total d’où ils sont nés, Celui qu’on appelle Dieu. Vue comme ça, la mort est une promesse, même si elle laisse ceux qui restent derrière dans le chagrin. Plus besoin d’Halloween pour exorciser la peur de la mort : les chrétiens préfèrent célébrer la résurrection de Jésus, sa grande victoire sur la mort à Pâques.

Envie d’en savoir plus ? 

Cette vision de la mort peut paraître surprenante quand on est habitué à l’idée effrayante que s’en fait notre monde contemporain. C’est vrai qu’elle est aux antipodes du discours habituel, qui n’apporte aucune réponse au « pourquoi » de la mort. Et pourtant, quand on est confronté à la perte d’un proche, on sait quel réconfort la réponse chrétienne peut apporter. Si vous voulez en savoir plus, nos bénévoles sont là pour répondre à vos questions.

Alors envie de jouer à se faire peur cette année ou choisirez vous de sortir des ténèbres et de choisir la lumière que propose Jésus ?

Pour lire plus :

Tu penses quoi de la vie après la mort ? Et si on en parlait ensemble ? (Chat' anonyme et gratuit)

Poster une réponse

Close Menu

.

Un site Lights in the Dark

Association catholique qui a pour objectif d’apporter la Bonne Nouvelle sur Internet.

logo lights in the dark

www.lightsinthedark.info