Skip to main content

« L’esprit, comme la nature, a horreur du vide. Dans le vide, la nature met l’amour » nous disait Victor Hugo. Après la mort, sommes-nous confronté au néant ? Non, une espérance plus grande nous attend !

Les temps ont changé. La technologie, la science ont envahi notre quotidien. La vie est centrée sur la consommation et sur la possession d’objets divers et variés, sur un épanouissement personnel supposé répondre à la question du sens à donner à nos vies.
On passe son temps à courir après les choses, à rechercher des distractions pour remplir les moments de vide, à fuir les questions existentielles.
Tout est réduit à ce que l’on possède, à un corps matériel que l’on soigne, que l’on transforme à sa guise, pour tout maîtriser. Évidemment,  la mort et ce qu’il y a après sont les sujets que l’on ne veut absolument pas aborder.

La théorie du vide

C’est ainsi que, de plus en plus, à la question de la vie après la mort, la réponse est « après la mort, il n’y a rien », le vide, le néant. En complément, on entend aussi: « si on parle de vie après la mort, c’est parce que le défunt continue à vivre dans nos cœurs tant qu’on pense à lui ». La vie après la mort serait une pensée d’amour…Stupéfiant. Ce qui n’empêche pas, dans un même temps, de faire tourner les tables pour soi-disant interroger les défunts. Incohérence.  

Ceci étant, le néant, le vide, posent problème. Car cela réduit l’être humain à un objet strictement matériel, à un montagne d’atomes, et évacue tout ce qui fait sa particularité et qui se manifeste dès l’apparition des premiers rites funéraires dans l’humanité. Preuve que l’homme se pose depuis toujours la question de sa spécificité et de ce qu’il advient de lui après la mort. 

Le néant pose la question du sens de la vie. Du pourquoi. Pourquoi penser, pourquoi travailler, pourquoi avoir des enfants, pourquoi prolonger la vie ? Respecter l’être humain du début au terme de sa vie, pourquoi ? Toutes ces questions vertigineuses ne donnent que deux issues si rien n’a de sens : soit faire tout ce qui nous passe par la tête, soit mettre fin à ses jours.

Angoisse et dépressions se multiplient face au néant.

Et l’espérance dans tout ça ?

Pourtant, nous savons au plus profond de nous-mêmes que nous sommes corps mais aussi âme . Et que cette dernière est immortelle et appelée à aller vers Dieu. Il est le sens de nos vies . Tout nous parle de cela.  C’est une question de foi, de confiance en Lui. Il nous donne l’espérance, nous a promis l’éternité, la résurrection. Nous vivons de cette espérance :

« Cette espérance, nous la tenons comme une ancre sûre et solide pour l’âme ;
elle entre au-delà du rideau, dans le Sanctuaire» Hé 6, 19 . 

Pour lire plus :

Tu penses quoi de la vie après la mort ? Et si on en parlait ensemble ? (Chat' anonyme et gratuit)

Poster une réponse

Close Menu

.

Un site Lights in the Dark

Association catholique qui a pour objectif d’apporter la Bonne Nouvelle sur Internet.

logo lights in the dark

www.lightsinthedark.info