Quel est le sens de la vie si on meurt tous ?

Quel est le sens de la vie si on meurt tous ?

Une question essentielle 

Avec beaucoup d’humour, Pierre Dac répondait à la question du sens de la vie par cette citation : « À l’éternelle triple question toujours demeurée sans réponse : “Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ?” je réponds : “En ce qui me concerne personnellement, je suis moi, je viens de chez moi et j’y retourne”. »

Cela montre à quel point cette question existentielle a toujours été une préoccupation majeure dans la vie de chaque homme. Et combien sa réponse a, elle aussi, toujours été une recherche personnelle profonde et déterminante pour chacun de nous.

Ceci étant, et même si en rire est utile pour pouvoir aborder le sujet avec sérénité,  nous parlons là de la quête de sens de toute une vie. Un sujet épineux.

Des vies trop agitées

Nous sommes entourés de technique et de science, utiles, c’est vrai, mais qui nous servent de prétexte à éviter la question centrale de la vie après la mort et par là même, du sens de notre existence.  Ne parlons pas du flot d’images et d’informations qui nous parviennent chaque jour et nous empêchent de réfléchir à la manière dont nous agissons, aux buts que nous nous fixons et aux intentions qui vont avec. 

Nous sommes pris dans une course effrénée où tout doit être fait rapidement, où nos désirs doivent être comblés le plus vite possible, où nous ne prenons plus le temps de réfléchir car tout est action. Nous nous étourdissons, nous nous agitons.

Et pourtant, il y a toujours un moment où ce qu’on croyait maîtriser ne marche pas comme prévu, où l’accumulation de biens matériels ne comblent plus nos vides affectifs, où ce qu’on avait bâti nous apparaît soudain comme quelque chose de fragile. S’il n’y a rien après la mort, à quoi bon ?

Une espérance certaine

« Le Seigneur est ma lumière et mon salut ; de qui aurais-je crainte ? » Psaume 26

Le chrétien, fort de la réponse que lui apporte Dieu sur le sens de la vie, sait qu’il est en pèlerinage dans ce monde. Il affronte les épreuves en confiance car la vie ne s’arrête pas à ce monde matériel. Il sait que quelqu’un l’attend, il a foi en Lui, il croit à la vie éternelle qu’Il lui offre, en la promesse qui lui est faite. Et cette certitude fait sa force, lui permet de se battre et de rester droit dans les tempêtes de l’existence. Il traverse la vie en sachant que ce qu’il fait n’est pas vain, que ce qu’il construit est utile. Sa vie a un sens, sa mort est un passage qui l’amène vers Dieu. Ça change tout.

Et si on en parlait ?

bouton-chat

Pour lire plus :

Et si on en parlait ensemble ? (Chat' anonyme et gratuit)

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.