Chantal Bonhomme – Son expérience de mort imminente

Chantal Bonhomme – Son expérience de mort imminente

Chantal est née au Togo, elle arrive en France en 1990. Elle souffre de drépanocytose depuis sa naissance et a peu de chance de vivre au delà de 5 ans selon les professionnels. Elle va cependant avoir une belle vie et dépasser ses 5 années de vie.
Une expérience de mort imminente va changer sa vie et la transformer.

Chantal Bonhomme

Femme forte et fière, Chantal n’aime pas dire qu’elle est atteinte d’une forme grave de drépanocytose. Cela lui arrivait souvent de cacher sa maladie à ceux qui l’entouraient car c’est une maladie qui ne se voit pas.
Sa relation avec Dieu était machinale, elle priait mais son coeur n’était pas vraiment en présence. Il n’y avait pas vraiment de relation personnelle avec Dieu.

Un jour tout bascule, c’est en juin 2017. Elle ressent un craquement au niveau de la nuque et fait comprendre à sa soeur qui était présente qu’elle ne se sent pas bien. Sa soeur appelle d’abord les pompiers puis le Samu, voyant qu’elle ne se réveille pas.

Après une demie heure, elle reprend connaissance et demande à ce qu’on la transfère dans son hôpital de référence, qui la traite pour la drépanocytose. C’est ainsi qu’un diagnostic tombe, elle a une double rupture d’anévrisme qu’il faut opérer d’urgence.

Son expérience de mort imminente

Au moment de la préparation avant l’opération, l’anesthésiste lui dit qu’il faut y aller, elle fait son signe de croix et elle est part…
Chantal arrive dans un endroit qu’elle ne connait pas, où règne un silence total, et une paix qu’elle ne peut décrire.

En face d’elle, elle voit en demi-cercle des êtres, des milliers d’êtres, de “leur coeur sort toute sorte de lumière de toutes les couleurs, tunique d’une grande blancheur.”

Sur 4 rangées il y avait d’autres êtres dans le même ordonnancement mais une différence était notable : aucune lumière n’émanait d’eux et leur tunique n’était pas blanche mais ternie. Pour elle, il s’agissait de la cour céleste. Lorsque la lumière des êtres de lumière ont convergé vers elle, elle aperçut un halo, et a entendu une voix. Chantal pensait que c’était une voix audible, elle avait la conviction que c’était Jésus Christ, qui lui parlait. Il lui a dit qu’elle pouvait regarder mais qu’elle n’était pas encore prêtre à être un être de lumière, qu’il fallait que je retourne sur la terre parfaire mon âme.
Il lui indique qu’elle doit s’occuper des affligés, des malades, des démunis, une fois de retour sur terre.

Elle dit deux fois non à Jésus avant d’accepter de retourner de là où elle venait.

“En voyant ce que je voyais, cette paix, cet amour, on se dit qu’on est loin des choses de la terre et qu’il n’y a pas d’intérêt de revenir sur la terre, là où il y a la souffrance.”

Son retour sur Terre

Chantal revient en elle, après son expérience de mort imminente et se retrouve changée. C’est pour cela qu’elle peut dire que cette expérience n’a pas été le fruit de son imagination ou des médicaments qui lui ont été injectés.

Elle revient transformée ; elle qui était auparavant très rancunière va changer d’attitude et se dire “C’est Dieu le seul juste et juge, qui suis-je pour juger cette personne? personne”. Son changement s’opère aussi sur sa façon de s’habiller, de se comporter. Notamment parce que son cervelet a été abimé et qu’elle doit tout réapprendre (marcher, déglutiner…).

Elle dit : “Quand on vit ce que j’ai vécu, on est dans la kénose (dépouillement total). “

Enfin, elle a mis en pratique ce que Jésus lui a demandé ; en aidant dans la création d’orphelinat au Togo.

Cette expérience aura changé son coeur et transformé sa vie.

Pour aller plus loin :

Et si on en parlait ensemble ? (Chat' anonyme et gratuit)

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.