Faut-il apprendre à mourir ?

Faut-il apprendre à mourir ?

La mort est une inconnue. Mais la résurrection du Christ vient nous l’éclairer. Dans cette vidéo, le frère Nicolas aborde le mystère de la vie éternelle, cette vie en Dieu, qui vient colorer notre vie présente. Il évoque aussi des sujets délicats : l’enfer, le paradis et le purgatoire…

Montaigne affirmait : “Philosopher, c’est apprendre à mourir !” Et bien, pour un chrétien, “vivre, c’est apprendre à mourir”. Car le sens de toute notre vie est d’être une préparation à la rencontre de Dieu.

Le bon larron

Pensons au bon larron, au chapitre 23 de saint Luc, qui interpelle le mauvais larron en train d’injurier le Christ sur la croix : « Tu ne crains donc pas Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi ! Et puis, pour nous, c’est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n’a rien fait de mal. ». Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. ». Jésus lui déclara : « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. ». Bien joué le bon larron !

Voilà l’exemple d’une mort réussie ! Et pourtant, sa vie ne semblait pas l’avoir préparé à ce retournement de dernière minute !

Alors, que signifie apprendre à mourir ?

Pour aller plus loin :

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.